cathy

Si le 1er mai est jour de rassemblement autour des valeurs militantes, il est aussi celui de la fête du monde ouvrier. Dans la pure tradition populaire, le Palais du littoral s’est transformé, mercredi, en une immense guinguette ponctuée par le son musical du groupe Tire-Laine. Une célébration dédiée à la culture ouvrière qui, pour quelques instants, a chassé les préoccupations économiques pour un moment de partage amical entre le public venu en nombre et le monde syndical et associatif présent pour l’occasion.

Du côté des tablées, les parties de détente ont pris le pas sur la discussion des acquis sociaux… C’est le cas de Cathy, originaire de Coudekerque-Branche. Elle est de celles qui ne manqueraient jamais la manifestation. Elle et son mari routier la considèrent comme « une vraie journée de détente ». Accompagnée de sa famille, elle en est à sa troisième participation.

 

Lire la suite