fo uncp 2

 

Ordre du jour  :

  • Signature de l’accord sur la complémentaire santé.
  • NAO : salaires et révision de l’accord cadre.

 

ambulance

Mise en place de la complémentaire santé.

L’accord de branche soumis à signature a été paraphé par la Fédération Force Ouvriere des Transports et de la Logistique ainsi que par l’ensemble des organisations patronales et syndicales.

On peut dire que cet accord est historique pour deux raisons, la première c’est que c’est un accord unanime et deuxièmement il n’y a pas eu de contreparties.

Les points principaux à retenir sur ce texte :

  1. Application obligatoire dans toutes les entreprises du secteur dès le mois de Janvier 2014.
  2. Prise en charge de l’employeur au minimum de 0,5 % du PMSS soit 15,43 €.

Seul reste à signer l’accord de convention avec le prestataire/partenaire désigné à savoir Carcept Prévoyance, ce qui sera fait d’ici 1 mois environ. D’ors et déjà vous pouvez entamer aujourd’hui au sein de vos entreprises les discussions visant à sa mise en place.

Quoiqu’il en soit et dans tous les cas, comme prévu dans l’accord, cette complémentaire santé est obligatoire et devra être mise en place au plus tard le 1er janvier 2014.

 

NAO : revalorisation du taux horaires et révision de l’accord cadre.

Les discussions sur les NAO et sur la revalorisation des taux horaire se sont poursuivies. Une fois n’est pas coutume les employeurs ont tenu leur promesse et nous ont donc fourni un document de travail (Projet initialement prévu pour … fin février).

La Délégation Force Ouvrière s’attendait à trouver dans ce texte les orientations et les différentes pistes que les employeurs avaient développées pour définir « un nouveau modèle économique » pour le secteur, soit la fameuse révision de l’accord cadre.

A notre « grande surprise », ce texte comporte 2 pages et 3 articles … c’est-à-dire quasiment rien et bien loin de l’ambitieuse révision attendue.

TOUT CA POUR CA !!!

Un article est cependant très intéressant pour nous car il concerne un possible élargissement à notre profession du régime de prévoyance d’inaptitude à la conduite dit « IPRIAC » (Institut de Prévoyance d’Inaptitude à la Conduite).Les autres propositions concernent plus ou moins vaguement :

-          La sortie des pauses de 20’ obligatoires (pour 6h de travail) de l’amplitude journalière.

-          Une éventuelle possibilité  d’un alignement des samedis sur le système des permanences tels les dimanches et jours fériés.

-          D’étudier « les conditions dans lesquelles, pour les permanences, le coefficient de 75% pourrait tendre vers le coefficient de 90% » ……Quand on a dit ça, on n’a rien dit… tout dépendant en effet de ces conditions.

Force Ouvrière a clairement dénoncé la faiblesse de ce document (qui aurait « le mérite d’exister ») alors que les NAO ont débuté au mois de novembre 2012 et que par la seule volonté de la partie patronale, cette discutions sert deprétexte pour nous refuser toute augmentation de salaire.

Pour Force Ouvrière le comportement de la partie patronale est clairement intolérable et démontre une fois de plus que les patrons du secteur se moquent des salariés et de leurs représentants. Il nous semble aujourd’hui nécessaire de modifier le contenu et l’orientation prise par ces discussions